Accueil » Content » Vie en collectivité & troubles de voisinage

Vie en collectivité & troubles de voisinage

Femme qui tape avec son balai au plafond - © mariesacha - Fotolia.com

La vie en collectivité présente parfois certains inconvénients liés à la proximité entre voisins (bruits de vie quotidienne, incivilités, dégradations, etc.). De jour comme de nuit, la tranquillité est un droit reconnu à chacun, et respecter celle des autres est un devoir pour tous. Cependant, il arrive parfois que les comportements désinvoltes de certains locataires engendrent des nuisances importantes, sonores ou autres, assimilables à des troubles anormaux de voisinage.

Dans ce cas de figure, la première étape est de privilégier le dialogue et non de répondre par un comportement similaire ; cela risquerait au contraire d’envenimer la situation.
Rencontrez votre voisin, expliquez-lui, calmement et avec courtoisie, votre gêne et invitez-le éventuellement à venir se rendre compte par lui-même à votre appartement des désordres qu’il occasionne.

En cas de persistance de ces problèmes de voisinage, Versailles Habitat propose un Service de Médiation, solution de proximité basée sur le dialogue.
En effet, la Médiation, inspirée de la procédure pénale, a pour objectif de concilier les parties et de favoriser le règlement à l’amiable des conflits de voisinage en évitant ainsi le recours aux procédures judiciaires.

Dès lors, notre Médiateur est à votre disposition, sur rendez-vous, les lundi, mercredi et vendredi après-midi. Vous pouvez également lui exposer les problèmes que vous rencontrez par courrier ou par mail.

Néanmoins, nous attirons votre attention sur le fait que, pour le bien-être de chacun, certaines précautions peuvent être prises en amont afin d’atténuer les nuisances sonores :

  • Ne pas considérer le salon comme une discothèque ou comme un terrain de jeux
  • Ne pas installer les haut-parleurs à même le sol
  • Ne pas porter des talons sur du carrelage ou du parquet
  • Mettre aux pieds des tables et chaises des bouts insonorisants
  • Effectuer ses travaux à des horaires acceptés par tous, et en dehors des jours fériés et du dimanche
  • Réserver les jeux bruyants ou perturbants (jeux de billes, ballons et cordes à sauter) aux espaces extérieurs
  • Proscrire les réunions exubérantes sous les fenêtres des voisins
  • Prévenir les voisins en cas de festivités exceptionnelles
  • Savoir être discret à l’intérieur comme à l’extérieur

De même, à l’article 6-2 de votre contrat de location figure le Règlement Intérieur de l’Office, Mode d’emploi de la vie en collectivité précisant les devoirs de chaque locataire.

RESPECTER LES AUTRES C’EST SE RESPECTER SOI-MÊME !

En dernier lieu, nous attirons votre attention sur le fait que le non-respect des dispositions de votre contrat de location (règlement intérieur compris) peut entraîner la résiliation judiciaire de celui-ci.

De même, l’article R-1336-7 du Code de la Santé Publique prévoit que "toute personne qui aura été à l’origine par elle-même ou par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la charge, ou d’un animal placé sous sa responsabilité, d’un bruit particulier de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage par sa durée, sa répétition ou son intensité est passible d’une contravention de 3ème classe" (450 € maximum).